Que faire dans les Landes

Novembre : les grues cendrées arrivent dans les Landes!

Activités
Découverte
Spécial Hiver
Publié il y a 8 mois

Chaque année, les Landes de Gascogne sont une étape essentielle dans la migration et l’hivernage des Grues cendrées. C’est en général à l’automne, aux premiers frimas, qu’on les voit apparaître dans le ciel landais. Elles réservent de bien beaux spectacles à celui qui sait écouter et observer. Et pour tous les amateurs d’observation d’oiseaux, commence alors la saison de la Dame Grise. Un spectacle vivant au cœur de la nature landaise, à découvrir absolument ! Photos réalisées par Jean-Jacques Haureils

A quoi reconnaît-on la Grue Cendrée ? 

C’est d’abord à sa morphologie que vous reconnaîtrez le volatile. Avec une envergure dépassant les 2 mètres et une taille de 1,20m, la grue cendrée est le plus grand oiseau d’Europe! Svelte et longiligne, elle ne pèse que 4 à 5 kg. Avec son plumage d’un gris presque uniforme, rehaussé d’un peu de blanc et de noir sur le cou et la tête, on l’appelle en Gascogne “la Dame Grise”. Elle arbore également des yeux rouges et une tache rouge, au sommet de la tête qui peut être très apparente en cas d’excitation. 

Mais c’est aussi à son cri bien spécifique que vous la reconnaîtrez… surtout si elle est en vol! Le cri de la grue cendrée est un “krooh” perçant et nasillard portant très loin. D’où l’intérêt d’ouvrir ses oreilles quand on veut voir un vol de grues cendrées. Sur les aires de reproduction, les adultes émettent des duos plus musicaux.

 

Dernière spécificité… son vol ! Les grues volent cou et pattes tendus d’où un aspect très longiligne lorsqu’elle est en plein vol. Elle vole également en grands groupes, et en formation : soit en ligne, soit en V ou en Y. Le groupe est guidé par un individu qui une fois fatigué est relayé par un congénère alors qu’il prend place à l’arrière. Leur vol est lent et puissant, souvent en vol plané.  Les grues peuvent voler très haut et sur de longues distances, de jour comme de nuit. C’est ainsi qu’elles traversent toute l’Europe, du nord au sud pour passer l’hiver au soleil de l’Afrique du nord… Mais elles peuvent s’arrêter avant! 

L’hivernage de la grue cendrée dans le Sud-Ouest

Les grues cendrées sont présentes dans toute l’Europe, du Nord de l’Allemagne à la Finlande en passant par la Russie. En septembre, les Grues issues majoritairement de la Scandinavie se rassemblent sur les rives de la mer Baltique et aux premières gelées elles empruntent la « voie aérienne » d’une migration vers le Sud- Ouest du continent. On dit chez nous que les vols de grues présagent de l’arrivée du froid.

 

Plusieurs milliers d’individus s’arrêtent dans nos contrées accueillantes et passent l’hiver dans les Landes de Gascogne. Elles évitent ainsi le franchissement des Pyrénées. Elles trouvent dans notre région des conditions favorables pour passer l’hiver : des refuges pour la nuit et la nourriture glanée sur les champs de maïs environnants. On peut d’ailleurs facilement les observer en train de picorer dans les champs de Chalosse ou de la Haute Lande. La grue cendrée est omnivore. Mais pendant l’hiver, elle se nourrit davantage de végétaux. 

Les grues aiment élire domicile dans les zones boisées ou humides, ou sur des îlots protégés. Ainsi, au calme et protégé des prédateurs, les couples qui se forment pour la vie peuvent nicher. C’est à partir de février qu’ont lieu les parades nuptiales, sur les zones d’hivernage. Les petits resteront avec leurs parents jusqu’au jour du grand départ.

Photo de la réserve d’Arjuzanx

 

Où peut-on trouver les zones d’hivernage de la grue cendrée dans les Landes? 

Les Landes regorgent de zones humides, d’étangs et de grands espaces naturels propices à recevoir ces oiseaux. De même, les champs de céréales sont de vrais garde-manger pour eux. Sauf que la grue cendrée n’aime pas être dérangée. Elle va donc préférer les zones d’hivernage, aménagées pour la recevoir. 

  • la Réserve Naturelle d’Arjuzanx 

Elle est la zone d’hivernage privilégiée des grues cendrées dans les Landes. Le site d’Arjuzanx, né de l’exploitation et de la réhabilitation par EDF d’une ancienne mine de lignite, s’étend sur une superficie de plus de 2 673 ha , au cœur du département des Landes, sur les communes d’Arjuzanx, Morcenx, Rion des Landes et Villenave. Cette ancienne mine est devenu le premier site français d’hivernage de la Grue cendrée. Elle constitue même le site de rassemblement le plus important d’important d’Europe puisque plus de 20 000 oiseaux peuvent y être observés simultanément (il y en a eu 60 000 de dénombrer en 2021 : un record!).

Le nombre de Grues n’a cessé d’augmenter grâce à la présence de zones humides très dégagées qui leur servent de reposoirs nocturnes et des milliers d’hectares de champs de maïs sur lesquels elles peuvent consommer dans la journée les grains restés après la récolte.

D’autres espèces animales présentes sur la réserve ont créé un véritable intérêt ornithologique et écologique du site.  On y trouve des buzards ou encore le Circaète Jean-le-Blanc. Elle héberge des colonies de Guêpiers d’Europe, plusieurs centaines de canards. Elle est aussi un site de nidification pour la Foulque macroule, la Sarcelle d’hiver et le Fuligule milouin. On peut y observer des Loutres et des Visons d’Europe, ainsi que des Cistudes d’Europe

  • l’Observatoire de Lencouacq

Un point d’observation conçu exprès, en bordure d’une exploitation de maïs que les grues affectionnent particulièrement en début d’hivernage (décembre, janvier). C’est la Fédération des Chasseurs des Landes qui a achevé sa restauration. Implanté à la fin des années 1980 au moment où les grues commençaient à se regrouper par milliers sur le plateau tout proche du dortoir du Camp du Poteau, il offre une tribune de choix pour le spectacle des grues : abri, point haut, panneaux pédagogiques, discrétion assurée… A condition d’être discret et respectueux bien sûr! 

  • l’Observatoire de Bedade et Observatoire de Villenave

Deux observatoires qui appartient à la Réserve Naturelle d’Arjuzanx et qui sont en accès libre. Ils sont très bien placés pour l’observation des grues à leur lever ou à leur coucher du dortoir. 

  • Observation en Gironde 

3 sites : Le Camp du Poteau à Captieux, le Point d’observation des grues cendrées à Cazalis et à Lacanau, à la Réserve naturelle nationale de l’étang de Cousseau .

Mises en garde pour ne pas perturber les grues

La grue cendrée est active dès l’aube, avec des mouvements de groupes spectaculaires au lever du soleil.

Elles glanent dans les champs et les zones cultivées jusqu’au crépuscule. Ensuite, elles retournent au dortoir, toujours en criant, et restent en groupes la nuit. Quand elles se nourrissent, elles effectuent une sorte de danse, comme pendant la période nuptiale. D’où l’intérêt de les observer surtout au lever et au coucher du jour. 
Mais le problème principal dans les zones d’hivernage sont les dérangements par l’homme qui donnent lieu à des taux de reproduction peu élevés et des incidents. Tout dérangement peut remettre en cause la présence des oiseaux sur les zones concernées.

C’est la raison pour laquelle, les observations, surtout non accompagnées de professionnels, peuvent être dérangeantes voire lourdes de conséquences. Si vous voulez observer des Grues cendrées au sol, faites attention de :

  • ne pas arrêter votre véhicule au niveau des grues posées, mais plus loin
  • ne pas chercher à observer les Grues cendrées de trop près, car ces oiseaux sont particulièrement farouches et ne reviendraient peut-être pas.
  • ne pas pénétrer dans le Camp de Captieux ou la Réserve d’Arjuzanx sans être guidé, ces deux sites sont réglementés.
  • ne pas pénétrer dans les cultures ou certaines forêts qui sont des propriétés privées 

Plus de renseignements sur les visites guidées à la réserve d’Arjuzanx 

– Tous les matins (sauf lundi et jeudi) pour un spectacle hypnotisant : 3h pour cette sortie au cœur de la nature. Rendez-vous à 7h.

– Tous les soirs pour un moment d’émotion au coucher de soleil : les naturalistes de la réserve vous accompagnent durant 3h – 3h30. Rendez-vous à 15h30.

– Tous les mercredis et dimanches matins : les sorties photos. Le matin, rendez-vous à 6h45, à la lueur du jour, pour capturer le moment magique de l’envol des dames grises et immortaliser cet instant intime de leur réveil à l’aube.

  • Sur réservation auprès de la réserve d’Arjuzanx 
  • Point de RDV : Maison de site

Réserve Nationale d’Arjuzanx
Maison de site
Route de la Forêt
Arjuzanx
40110 MORCENX

www.reserve-arjuzanx.fr / Téléphone : 0 5 58 08 11 52 / contact@reserve-arjuzanx.fr

Rédactrice : Sandrine D. 

Que faire dans les landes en famille

Que Faire Dans Les Landes : de l’actu, des idées balades, des restos, des hébergements et des activités sportives et culturelles !

Notre page Facebook  et notre compte Instagram regorgent de jeux concours, de superbes photographies et vidéos ainsi que de nombreux autres articles. C’est une publication quotidienne qui vous donne de bonnes idées ou simplement le sourire 🙂